Société

Maroc : Net progrès dans la relation entre l’institution du Médiateur et l’administration

Le rapport annuel 2020 de l’institution du Médiateur a conclu, en général, à un progrès net dans la relation avec les administrations publiques.

Selon le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, qui présentait ce rapport lors d’une conférence de presse, vendredi à Rabat, la relation de l’usager avec l’administration manque, néanmoins, de fluidité, alors qu’elle devrait être fondée sur le service au profit du citoyen et la réalisation de la sécurité administrative.

De même, davantage d’effort reste à fournir malgré l’interaction relative de plusieurs administrations, a affirmé M. Benalilou, ajoutant que les doléances, plaintes et demandes reçues par l’Institution, ainsi que les conclusions y afférant, constituent un indicateur de l’émergence d’une série de revendications sociales nouvelles, qui mettent la pression sur l’administration et affectent son rendement.

Soulignant la nécessité d’accorder un grand intérêt à la couverture sociale, le responsable a pointé du doigt certaines pratiques pouvant affecter les programmes et politiques adoptés, malgré les mesures efficientes prises dans le contexte de la pandémie.

En outre, il a indiqué que l’Institution a, dans le cadre de ses prérogatives, relevé plusieurs questions prioritaires en lien avec la santé, la réalité de certaines catégories sociales, la gestion de la situation sanitaire et la rentrée scolaire, insistant sur la nécessité de mettre en œuvre les recommandations cumulées des années précédentes. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page