Sports

CAN : Les Lions de l’Atlas caressent le rêve de rééditer le sacre de 1976 à Addis-Abeba

Les supporters marocains attendent avec une grande impatience l’entrée en lice des Lions de l’Atlas lors de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations, qui débute dimanche au Cameroun, où les coéquipiers du capitaine Ghanem Sais ambitionnent de signer une présence distinguée et jouer les premiers rôles dans l’espoir de soulever la précieuse coupe qui leur échappe depuis 1976, l’année du premier sacre du football marocain en Ethiopie.

Certes, l’équipe nationale dispose d’un groupe homogène qui combine expérience, fraîcheur physique et rage de vaincre et se compose de joueurs talentueux, qui aspirent à mettre en valeur leurs talons et s’illustrer en terre camerounaise.

De l’avis de plusieurs analystes sportifs, il faut tirer des leçons de la participation de l’équipe nationale B à la Coupe arabe qui s’est déroulée au Qatar, soulignant l’importance de ne point sous-estimer les adversaires quels qu’ils soient, et de se focaliser sur l’aspect psychologique d’autant plus que certains joueurs n’ont jamais disputé de match au niveau africain.

Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic est conscient de la tâche qu’incombe aux joueurs de l’équipe nationale. A cet égard, il avait affirmé dans des déclarations à la presse que le premier objectif qu’il s’est fixé lors de sa prise de fonction était celui de se qualifier pour la Coupe du monde au Qatar 2022 et de jouer un rôle de premier plan lors de la Coupe d’Afrique des Nations de football (Cameroun 2021), ajoutant que « nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour revenir du Cameroun la tête haute ».

« Promettre de remporter la CAN, que le public marocain attend depuis de nombreuses années, est facile, mais ce que je peux promettre, c’est de travailler sérieusement pour réaliser cet exploit, étant donné que le football n’est pas soumis à la logique et que tout imprévu peut se produire à tout moment pendant les matchs », a-t-il souligné.

Il a ajouté que le staff technique a fait face récemment à un ensemble de contraintes, mais « malgré cela, des résultats positifs ont été obtenus avec 9 victoires et un seul match nul ».

A cet égard, il a relevé que les résultats obtenus par l’équipe nationale donnent de bons espoirs pour la phase finale de la Coupe d’Afrique, ainsi que pour le match décisif des qualifications pour la Coupe du monde au Qatar.

Halilhodzic a, par ailleurs, relevé qu’il y a au moins dix équipes qui ont les mêmes capacités pour passer les premiers tours. Cinq d’entre elles sont favorites pour remporter le titre, dont la sélection marocaine, a-t-il estimé, notant que la plupart de ces équipes sont composées de joueurs talentueux.

« La mission de l’équipe nationale ne sera pas de tout repos, car elle affrontera des équipes ambitieuses, comme le Ghana, qui a déjà remporté le titre africain à quatre reprises », a-t-il dit.

« La pression peut être une motivation à donner le meilleur, et les joueurs nationaux sont professionnels et conscients de la responsabilité qui pèse sur leurs épaules malgré toutes les circonstances et l’ambiance qui peuvent entourer les matches de la phase finale, qui nécessitent une préparation mentale non moins importante que la préparation physique ».

Avant d’entamer les phases finales de la Coupe d’Afrique, les Lions de l’Atlas ont signé un parcours exceptionnel lors des éliminatoires de cette compétition et de la Coupe du monde du Qatar en étant la seule équipe au monde à réaliser un carton plein en remportant 6 matchs des éliminatoires du Mondial 2022.

A la faveur de ces bons résultats, l’équipe nationale du Maroc s’est maintenue au deuxième rang africain dans le dernier classement de la FIFA au titre de l’année 2021.

Les Lions de l’Atlas ont également conservé leur 28e position au classement mondial en gagnant 4,43 points, passant à 1530 points.

En attendant le début de la compétition africaine, l’équipe nationale poursuit ses préparatifs à la capitale camerounaise Yaoundé avec l’arrivée dans ses rangs du capitaine Ghanem Saiss, le défenseur Badr Benoun et du gardien de but Yassine Bounou.

La sélection nationale va évoluer au groupe C aux côtés du Ghana, du Gabon et des Comores.

Le Maroc affrontera le Ghana pour son premier match de la CAN, lundi 10 janvier à partir de 17h00 au stade Ahmadou Ahidjo dans la capitale camerounaise, Yaoundé. (Source : MAP/Division Sport)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page