Politique

Le Burkina Faso suspendu de l’UA

L’Union africaine (UA) a décidé de suspendre le Burkina Faso de toute participation à toutes les activités de l’organisation panafricaine jusqu’à ce que l’ordre constitutionnel soit rétabli dans le pays.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA, réuni lundi, a « décidé de suspendre le Burkina Faso de toute participation à toutes les activités de l’Union africaine jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel dans le pays », lit-on dans un tweet du Conseil.

L’UA, rappelle-t-on, avait « condamné fermement la tentative de coup d’État contre le président démocratiquement élu » au Burkina Faso.

Dans un communiqué, le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, affirmait suivre avec « vive préoccupation la situation très grave au Burkina Faso » et avait « condamné fermement la tentative de coup d’État contre le président démocratiquement élu ».

Le Président de la Commission de l’UA avait « appelé l’armée nationale et les forces de sécurité du pays à s’en tenir strictement à leur vocation républicaine, à savoir la défense de la sécurité intérieure et extérieure du pays ».

Il « les appelle à assurer l’intégrité physique du Président de la République ainsi que tous les membres de son gouvernement », lit-on dans le communiqué.

Agissant déjà étroitement avec la CEDEAO, le Président de la Commission avait déclaré poursuivre sans relâche les efforts conjugués avec l’organisation régionale pour une solution rapide de cette crise.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page