Ici & Ailleurs

La diplomatie peut encore jouer un rôle dans la crise en Ukraine, selon Johnson et Biden

Dans la crise actuelle autour de l’Ukraine, « il reste une opportunité cruciale pour la diplomatie », selon le Premier ministre britannique Boris Johnson et le président américain Joe Biden qui se sont entretenus lundi par téléphone.

MM. Johnson et Biden « se sont mutuellement informés de leurs récentes discussions avec les dirigeants mondiaux. Ils ont convenu qu’il restait une opportunité cruciale pour la diplomatie et pour que la Russie renonce à ses menaces envers l’Ukraine », a indiqué un porte-parole du Premier ministre britannique.

Ils ont relevé qu’une incursion en Ukraine « entraînerait une crise prolongée pour la Russie, avec des dommages considérables à la fois pour la Russie et le monde ».

Les deux dirigeants ont souligné la nécessité pour les occidentaux de « rester unis face aux menaces de Moscou » et de « réduire leur dépendance au gaz russe, une mesure qui, plus que toute autre, toucherait au cœur des intérêts stratégiques de la Russie ».

M. Johnson a décidé d’écourter un voyage dans le nord-ouest de l’Angleterre pour rentrer à Londres et compte présider mardi une réunion interministérielle de crise après avoir été briefé par ses services de renseignement, a fait savoir Downing Street. Les Occidentaux accusent depuis fin 2021 la Russie d’avoir massé des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne en vue d’une opération militaire contre Kiev, ce que Moscou dément.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page