Ici & Ailleurs

Crise ukrainienne : L’annonce du retrait de troupes russes, un «bon signe» (Scholz)

Le chancelier allemand Olaf Scholz a estimé mardi que l’annonce du retrait de troupes russes massées à la frontière ukrainienne constitue un « bon signe », convaincu que les efforts diplomatiques pour éviter un conflit sont « loin d’être épuisés ».

« Le fait que nous entendions maintenant que certaines troupes sont retirées est en tout cas un bon signe. Nous espérons qu’il y aura encore des suites », a déclaré le dirigeant allemand à Moscou, au cours d’une conférence de presse commune avec Vladimir Poutine.

Dans la matinée, le ministère russe de la Défense avait affirmé que des unités des districts militaires du Sud et de l’Ouest, des zones frontalières de l’Ukraine, commenceraient mardi à « retourner vers leurs garnisons ».

L’objectif du dialogue en cours entre les Occidentaux et la Russie est d’« aboutir à une entente politique sans que personne n’ait à abandonner ses principes dans le processus », a observé le chancelier.

« Aussi difficile et grave que puisse paraître la situation actuelle », elle n’est, selon M. Scholz, « pas désespérée ».

Les échanges avec Moscou doivent se poursuivre, a estimé le successeur d’Angela Merkel, car « la sécurité durable en Europe n’est possible qu’avec la Russie » et ne peut être obtenue contre elle.

Bouton retour en haut de la page