Ici & Ailleurs

Crise ukrainienne : Poutine veut la négociation avec les Occidentaux, pas la guerre

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mardi vouloir « continuer le travail en commun » avec les Occidentaux sur la sécurité européenne pour désamorcer la crise autour de l’Ukraine.

« Nous sommes prêts à continuer le travail en commun. Nous sommes prêts à aller sur le chemin de la négociation », a-t-il expliqué à Moscou au cours d’une conférence de presse avec le chancelier allemand Olaf Scholz.

Il a cependant regretté une fois encore le rejet par les Occidentaux de ses principales exigences, déplorant ne pas avoir reçu « malheureusement de réponse constructive » à leur sujet.

Le président russe a d’ailleurs souligné qu’il ne renonçait pas à ces demandes et qu’elles feraient partie du « complexe » des pourparlers russo-occidentaux.

« Voulons-nous (d’une guerre) ou pas ? Bien sûr que non. C’est pour cela qu’on a avancé nos propositions pour un processus de négociations », a-t-il ajouté.

Il a également dit ne pas « pouvoir fermer les yeux sur la manière dont les Etats-Unis et l’Otan traitent le principe d’indivisibilité de la sécurité », Moscou jugeant que les Occidentaux s’efforcent de renforcer leur propre sécurité aux dépens de celle de la Russie. Russie et Ukraine s’accusent mutuellement de bloquer le processus de paix.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page