Economie

Crise en Ukraine : Les Bourses mondiales creusent leurs pertes

Les Bourses internationales creusent leurs pertes, jeudi à la mi-journée, après le lancement de l’offensive russe en Ukraine, tandis que l’or noir grimpe au-delà des 100 dollars le baril et les investisseurs se jettent sur l’or et la dette souveraine.

Alors que les échanges ont été suspendus à la Bourse de Moscou, où l’indice RTS a cédé 24,5% depuis le début de l’année, les principaux indices européens accusent de fortes baisses.

L’indice paneuropéen Stoxx Europe 600 chutait de 3% à 440,4 points.

A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 régressaient respectivement de plus de 4,3% et 4,2%. A Francfort, le DAX 30 abandonnait 3,8% et, à Londres, le FTSE 100 lâchait 2,5%.

Le trend a été similaire en Asie-Pacifique. L’indice Nikkei a ainsi cédé 1,8% à Tokyo, le Shanghai Composite a baissé de 1,7% et le Hang Seng a perdu 3,2% en fin de séance à Hong Kong. En Australie, l’indice S&P ASX 200 a plongé de 3%.

Les contrats à terme sur les indices de Wall Street laissent eux aussi attendre une ouverture en territoire négatif, avec des replis de 2% pour les contrats sur l’indice Dow Jones et le S&P 500 et de 2,6% pour celui sur le Nasdaq. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page