Ici & Ailleurs

Ukraine : Le SG de l’ONU réitère son appel à une «pause humanitaire» pour évacuer les civils

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a réitéré son appel, dimanche, à une pause dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine pour permettre aux civils de quitter les zones de danger.

« Il est absolument essentiel d’établir une pause dans les combats en Ukraine afin de permettre le passage en toute sécurité des civils de Mariupol, Kharkiv et Sumy, ainsi que de tous les autres endroits pris dans le conflit », a affirmé le chef de l’ONU dans un tweet.

Il a également appelé à « garantir l’acheminement de fournitures humanitaires vitales », comme celles de l’ONU qui ont commencé à arriver dans le pays samedi.

Samedi, le coordinateur des Nations Unies pour la crise en Ukraine, Amin Awad, a appelé, de son côté, à une « pause humanitaire immédiate », en soulignant l’urgence de donner la priorité aux zones géographiques et aux secteurs « où il y a des besoins humanitaires urgents afin d’intensifier la fourniture d’une aide vitale ».

Au cours de la semaine, un appel d’urgence pour lever 1,7 milliard de dollars a été lancé par l’ONU et ses organisations partenaires en vue d’apporter l’aide humanitaire dont l’Ukraine va avoir besoin. Cet appel est composé d’un premier plan consacré à la situation à l’intérieur de l’Ukraine qui nécessite un montant de 1,1 milliards de dollars pour couvrir les besoins humanitaires croissants de plus de six millions de personnes touchées et déplacées par les opérations militaires au cours des trois prochains mois.

Le deuxième plan, qui concerne les opérations humanitaires dans les pays voisins, prévoit un montant de 551 millions de dollars afin d’aider les Ukrainiens ayant fui les frontières, principalement vers la Pologne, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page