Politique

Ligue arabe : L’accord de Skhirat demeure le cadre politique général pour la résolution de la crise en Libye

L’accord de Skhirat, signé par les parties libyennes au Maroc en 2015, demeure le cadre politique général pour la résolution de la crise qui sévit en Libye depuis plusieurs années, a affirmé, mercredi au Caire, le Conseil de la Ligue arabe.

Dans une décision sur l’évolution de la situation en Libye, le Conseil ministériel arabe a exprimé son soutien aux efforts des Nations Unies pour soutenir un règlement politique de la crise libyenne, sur la base de l’Accord politique libyen signé à Skhirat, au Maroc, en tant que cadre général pour un règlement de la crise conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et aux conclusions du processus de Berlin et du sommet de Paris.

Le Conseil a également réaffirmé son attachement à l’unité, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Libye, rejetant toute forme d’ingérence extérieure et soutenant les efforts du Comité militaire mixte 5 + 5 visant à mettre en œuvre les résultats du sommet de Paris et du processus de Berlin ainsi que les résolutions du Conseil de sécurité concernant le retrait de toutes les forces étrangères et de tous les mercenaires de Libye sans exception et dans un délai précis.

Par ailleurs, le Conseil de la Ligue arabe a salué les mesures prises récemment, notamment l’accord de cessez-le-feu, tout en soulignant l’importance de mener à bien d’autres mesures telles que la libération des détenus, le déminage et l’unification des institutions de sécurité pour garantir la stabilité politique et sécuritaire dans le pays.

Le Maroc était représenté à cette réunion par M. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et M. Ahmed Tazi, ambassadeur du Maroc en Egypte et représentant permanent du Royaume auprès de la Ligue arabe. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page