Politique

Un comité ministériel arabe salue les efforts de SM le Roi pour défendre la ville sainte

Le Comité ministériel arabe chargé de l’action internationale face aux politiques et mesures israéliennes illégales à Al-Qods occupée a salué, mercredi au Caire, les efforts déployés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, dans la défense de la ville sainte.

Le comité, réuni avant le coup d’envoi de la 157e session ordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères, s’est félicité des efforts du Souverain pour soutenir la résistance du peuple palestinien, saluant le grand rôle joué à cet égard par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, bras opérationnel du Comité d’Al-Qods.

Au cours des travaux du Comité ministériel arabe, qui compte parmi ses membres la Jordanie, le Maroc, l’Égypte, l’Algérie, l’Arabie saoudite, la Palestine, le Qatar et la Tunisie, le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Al-Safadi, a passé en revue les efforts déployés pour protéger les droits des habitants du quartier de Cheikh Jarrah, et fournir tout le soutien possible aux habitants du quartier d’Al Qods-Est occupée pour faire valoir leurs droits dans leurs domiciles.

Le comité a également suivi un exposé du ministre palestinien des Affaires étrangères et des expatriés, Riyad Al-Maliki, au cours duquel il a informé le comité ministériel des plans de colonisation israéliens visant à judaïser la ville sainte, à démolir les maisons des Maqdissis, à forcer le déplacement des habitants de la ville et à augmenter le nombre des colons religieux extrémistes à Al-Qods.

Les ministres membres du comité ont souligné l’importance de poursuivre l’action commune pour faire face aux politiques israéliennes illégales qui violent le droit international et sapent les fondements de la paix, mettant l’accent sur la nécessité de préserver le statut historique et juridique d’Al-Qods et les lieux saints islamiques et chrétiens de la ville et de rejeter toutes les pratiques visant à compromettre ce statut.

Le Maroc a été représenté à cette réunion par une délégation composée notamment de MM. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Ahmed Tazi, ambassadeur du Maroc en Egypte et représentant permanent du Royaume auprès de la Ligue des États arabes, et Abdelali Al-Jahed, chef de division des Organisations arabes et islamiques au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page