Société

Accord de jumelage entre Dakhla et la ville italienne de Vibo Valentia

Un accord de jumelage entre Dakhla et la ville italienne de Vibo Valentia a été signé, lundi, visant le renforcement des relations bilatérales de coopération, notamment en matière économique et touristique.

S’inscrivant dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Maroc et l’Italie, cet accord a été paraphé par le président du Conseil communal de Dakhla, Erragheb Hormatallah, et la maire de Vibo Valentia, Maria Limardo, en présence de plusieurs représentants des autorités locales et de la société civile.

Cette convention, la deuxième après celle signée samedi dernier entre Dakhla et la ville de Crotone, ouvre des perspectives prometteuses pour la consolidation des liens de partenariat entre les deux parties dans les domaines économique, touristique, environnemental, associatif, culturel et sportif eu égard à l’essor notoire que connaît la région de Dakhla-Oued Eddahab.

A cette occasion, la maire de Vibo Valentia, chef-lieu de la province qui porte le même nom dont la population est estimée à 160.000 habitants, a manifesté la volonté de sa ville à raffermir les relations commerciales avec Dakhla, devenue un hub régional économique important.

Dans ce sens, la responsable italienne a mis en exergue la stabilité politique singulière dont jouit le Maroc au niveau régional ce qui représente, a-t-elle dit, un atout majeur pour l’établissement d’une relation de coopération entre les deux parties.

Se disant « impressionnée » par l’expérience marocaine en matière de promotion de la participation politique des femmes dans les instances électives, Mme Limardo a annoncé une prochaine mission économique de Vibo Valentia au Maroc pour concrétiser la coopération entre les deux villes.

Pour sa part, M. Hormatallah a fait part de sa volonté d’établir des relations « pérennes et favorables dans tous les secteurs d’intérêt commun » avec Vibo Valentia.

La commune de Dakhla est consciente de l’impact que pourrait avoir une telle dynamique de coopération et de partenariat entre les deux territoires respectifs et s’engage avec toutes ses potentialités et ses atouts à œuvrer pour la réussite de ce partenariat, a-t-il souligné.

La région de Dakhla Oued Eddahab offre d’innombrables opportunités d’investissement notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’immobilier, du développement durable et des énergies renouvelables, du tourisme, de la pêche, de la valorisation des produits de la mer, de l’aquaculture et de l’agriculture, a-t-il énuméré.

L’accord de jumelage entre les deux villes contribuera, sans nul doute, à la dynamique économique et au partage des expériences et expertises en matière de promotion territoriale et de renforcement des capacités de gestion, a fait noter le président du Conseil communal de Dakhla.

L’ambassadeur du Maroc en Italie, Youssef Balla, a indiqué que cet événement de jumelage représente un modèle singulier de coexistence, de solidarité et de respect mutuel et traduit la ferme volonté du Maroc et de l’Italie d’ériger la coopération décentralisée en un choix stratégique.

M. Balla a, à cet égard, relevé la dynamisme que connaît la région du Sahara marocain, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, et qui la prédispose à devenir un hub régional stratégique en terme de connectivité transatlantique et entre l’Europe et l’Afrique.

Ont pris part à la cérémonie de signature, notamment le consul général du Maroc à Naples, Abdelkader Naji, le président du conseil régional de Dakhla, Hammia Mohamed Salem, et le président de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région de Dakhla, Jamal Boussif. (Avec MAP)

Bouton retour en haut de la page