Kiosque

Sahara : La nouvelle position de l’Espagne, une reconnaissance diplomatique et géopolitique importante

La nouvelle position de l’Espagne sur la question du Sahara marocain est « une reconnaissance diplomatique et géopolitique importante », souligne le journal italien +Lab Parlamento+.

Les dirigeants socialistes espagnols, anciens présidents du gouvernement de Madrid, Felipe Gonzalez et José Luis Zapatero, ont exprimé publiquement leur soutien à la souveraineté du Maroc sur le Sahara et leur appui à la décision du gouvernement espagnol dirigé par Pedro Sanchez, qui a récemment qualifié l’initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara comme la proposition « la plus sérieuse et la plus crédible » pour résoudre ce différend régional, relève le journal.

Selon la publication, la nouvelle position du gouvernement espagnol a été soutenue d’une manière « concrète » par le leader socialiste José Luis Zapatero, ajoutant que l’action diplomatique et démocratique du Royaume est également appuyée par les États-Unis, qui ont salué la position de l’Espagne sur la question du Sahara marocain.

Le « polisario », soutenu et financé par l’Algérie, « s’attaque depuis des décennies à l’intégrité territoriale du Maroc et déstabilise géopolitiquement la région », a rappelé +Lab Parlamento+.

Dans une lettre adressée à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Président du Gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, assure que l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend, tout en soulignant qu’il « reconnait l’importance de la question du Sahara pour le Maroc ». (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page