Société

Maroc : Sept nouveaux centres de formation professionnelle

Le dispositif de formation de l’Office de la Formation professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) s’est renforcé par le démarrage 7 nouveaux centres de formation dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Casablanca-Settat et Souss-Massa, créés dans le cadre du partenariat reliant l’Office et la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, en faveur de l’inclusion sociale des jeunes.

Engagés en faveur de la formation des jeunes, les deux partenaires ont donné, en mars 2022, le coup d’envoi de 7 centres de formation dont 3 dédiés aux personnes en situation de handicap, pour une enveloppe budgétaire de 140,5 MDH, dont 131 MDH dédiés à la construction (contribution de la Fondation) et 9,5 MDH pour l’équipement (contribution de l’OFPPT), indique un communiqué de l’OFPPT, relayé par la MAP.

-Centre de formation et d’insertion des jeunes à Khemiss Fahs Anjra à Tanger

D’une capacité totale de 160 places pédagogiques, ce centre dispense 4 formations qualifiantes en Informatique et Bureautique, Coupe et Couture, Menuiserie Aluminium et Electricité de Bâtiment, avec l’ambition d’enrichir cette offre de formation par de nouvelles filières, à partir de la rentrée 2022-2023. Grâce aux équipements dont est doté ce centre, les stagiaires bénéficieront d’une formation axée essentiellement sur la pratique. Le Centre a nécessité un budget de 7.5 MDH dont 6,5 MDH pour la construction et 1 MDH pour l’équipement.

-Deux centres de formation et de renforcement des compétences des femmes et des jeunes aux communes rurales de Bahraouienne et Jouamaa à Fahs Anjra à Tanger

Chacun de ces deux centres offre une capacité d’accueil de 160 places pédagogiques ouverte sur 4 filières de formation qualifiante, couvrant principalement la Coiffure, Coupe et couture, Commis de cuisine et Commis de pâtisserie. Chaque centre sera doté de 7 espaces pédagogiques, parfaitement équipés pour répondre aux besoins en formation des jeunes stagiaires. La construction des 2 centres a mobilisé une enveloppe budgétaire de 8 MDH (4 MDH pour le centre de Jouamaa et 4 MDH pour celui de Bahraouienne), alors que l’équipement a nécessité 2 MDH, précise le communiqué.

-Centre Princesse Lalla Asmae Pour Les Enfants Sourds à Tanger

Dédié aux enfants souffrant de handicap auditif, le centre dispense des formations qualifiantes dans les métiers de la Coiffure, la Coupe et Couture, l’Infographie et la Pâtisserie, avec 3 ateliers d’apprentissage et 2 salles équipées. Pour la rentrée 2022, le Centre offre une capacité d’accueil de 48 places. A noter que l’OFPPT a mobilisé un budget de 2 MDH pour l’équipement de ce Centre.

-Ecole 2ème Chance à Casablanca

Avec une capacité d’accueil de 200 places pédagogiques, l’école de la 2ème chance offre des formations qualifiantes en Electricité de bâtiment, Réparation Automobile (mécanicien service rapide automobile), Coupe et Couture industrielle, Commis de cuisine, en plus du Digital. L’école dispose de 4 ateliers pédagogiques, en plus de salles de cours et d’autres espaces communs. Le coût global de réalisation de ce projet est de 14 MDH dont 2.5 pris en charge par l’OFPPT.

-Sections Régionales du Centre National Mohammed VI pour les Handicapés à Tanger et à Agadir

Les 2 centres ont nécessité la mobilisation d’un budget de 93 MDH (construction et équipement). L’offre de formation concerne 5 filières adaptées aux spécificités de la population cible dont 4 filières communes aux deux centres : Commis de restaurant, commis de pâtisserie, employé d’étage et ouvrier en espace vert.

La section Régionale d’Agadir arbitra également la filière de Commis de cuisine et Celle de Tanger dispensera une filière en Digital (Informatique et Bureautique).

L’OFPPT a doté les 7 centres d’une quarantaine de ressources administratives et technico-pédagogiques pour la gestion de la formation, fait observer le communiqué.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page