Divers

Afrique du Sud : le bilan des inondations s’aggrave

Le bilan des inondations qui ont dévasté cette semaine les côtes-est de l’Afrique du Sud s’est aggravé à 395 morts, ont révélé vendredi les autorités locales.

Les opérations de recherche se sont intensifiées dans la province de Kkwa-Zulu-Natal où des dizaines de personnes sont toujours portées disparues cinq jours après la catastrophe, a révélé le directeur du département de la Coopération et des Affaires traditionnelles de la province, Sipho Hlomuka.

Plus de 40.700 personnes ont été affectées et les efforts pour rétablir l’électricité et l’accès à l’eau potable se poursuivent toujours.

Les précipitations qui ont frappé la région depuis le weekend dernier ont laissé derrière elles un paysage dévasté, avec des ponts effondrés, des routes abimées et des habitations détruites, notamment dans l’agglomération de Durban, qui compte plus de 3,5 millions d’habitants.

Le président Cyril Ramaphosa qui s’est rendu mercredi auprès des familles endeuillées, a affirmé qu’il s’agit d’une « catastrophe aux proportions énormes », signalant que le gouvernement déploie ses efforts pour venir en aide aux sinistrés.

Ces inondations sont considérées comme l’une des pires enregistrées dans le pays depuis des décennies. En 2019, les pluies torrentielles avaient fait 70 morts et dévasté plusieurs villages dans la région qui s’étend le long de l’océan Indien. En 1995, 140 personnes avaient également été tuées dans des intempéries. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page