Divers

Maroc : arrestation de huit personnes soupçonnées d’implication dans la falsification de documents de visa

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda ont interpellé, jeudi à la mi-journée, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), huit individus, âgés de 20 à 43 ans, dont l’un ayant des antécédents judiciaires et deux autres appartenant à un groupe religieux interdit, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans la falsification de documents officiels requis pour constituer les dossiers de visa de plusieurs pays étrangers.

Arrêtés lors d’opérations sécuritaires menées simultanément dans différents quartiers de la ville d’Oujda, les mis en cause sont soupçonnés d’être impliqués dans la falsification de documents administratifs et bancaires figurant dans les dossiers d’obtention de visas pour accéder aux pays européens, des actes utilisés par des réseaux criminels pour l’organisation d’opérations d’immigration clandestine, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), relayé par la MAP.

Les perquisitions effectuées dans le cadre de cette affaire ont abouti à la saisie de 595 faux cachets attribués à des institutions et administrations publiques, ainsi qu’à des entreprises privées et des établissements bancaires, en plus de cinq voitures, des appareils et supports informatiques, des passeports au nom d’autrui, de faux documents administratifs et bancaires, ainsi qu’une somme d’argent soupçonnée d’être le butin de cette activité criminelle, ajoute le communiqué.

Les huit suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire, menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’identifier tous les faits délictueux imputés aux mis en cause et arrêter toutes les personnes qui ont contribué ou participé à ces actes criminels, conclut le communiqué.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page