Kiosque

« Seuls les États sont invités » au Sommet USA-Afrique

Concernant le Sommet USA-Afrique, annoncé en juillet dernier par le président américain Joe Biden pour être organisé du 13 au 15 décembre courant à Washington, le quotidien congolais Forum des As relève, lundi, que « Seuls les États sont invités » à ce Sommet.

Le journal souligne dans un article sur le prochain Sommet USA-Afrique à Washington, signé par son directeur de publication José NAWEJ, que « *les Etats-Unis ne reconnaissent pas les ‘’fake states’’, les faux Etats, comme la République auto-proclamée » par les séparatistes du ‘‘polisario’’.

« Seuls les États sont invités au sommet USA-Afrique. Exit donc le ‘’Fake state’’ estampillé RASD et son ersatz dénommé Polisario. Un mouvement séparatiste basé en Algérie dont la représentativité est plus que douteuse », indique le journal, « D’autant plus », précise-t-il, « que les Marocains habitant les provinces du sud ont appris, notamment à la faveur de la Constitution de juillet 2011, à élire librement et régulièrement leurs représentants à tous les échelons du pouvoir politique ».

« Le polisario ou ce qui en reste n’est réduit qu’à une coterie affairiste, mafio-criminelle détournant l’aide internationale et entretenant des liaisons dangereuses avec des narco-trafiquants, des filiales locales des holdings terroristes », écrit la publication, faisant observer qu’« en restant insensible aux sirènes des États parrains du polisario, Washington maintient son choix de la légalité internationale. Le mouvement séparatiste ne remplit aucun critère pour prétendre au statut d’Etat. Or, la grand-messe de Washington concerne les États ».

« En plus, les Etats-Unis d’Amérique entendent demeurer au clair avec leur reconnaissance de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara. Ses provinces marocaines du sud dont Laayoune et Dakhla ne cessent d’enregistrer l’ouverture des consulats généraux des pays africains, arabes et latino-américains et centre-américains », relève encore le journal kinois.

Et d’ajouter qu’« en la matière, la position étatsunienne  empreinte de respect de la légalité internationale et de principe de réalité devrait constituer un cas de conscience pour tout pays où groupe de pays qui invite (ent) au lieu d’éviter un parfait non-État à des sommets réunissant les États ».

Forum des As écrit, dans ce cadre, qu’« en particulier, l’Union africaine devrait enfin entreprendre de solder le lourd passif des années OUA notamment cette forfaiture qui a vu l’organisation panafricaine prendre des libertés avec sa propre charte en admettant en son sein une entité qui n’a rien d’un État ! ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité