Point de vueSports

Mondial : Déchainés, les Lions de l’Atlas imbattables !

Les Lions de l’Atlas déchainés se montrent d’un match à l’autre dans le Mondial Qatar-2022, ainsi qu’auparavant dans des matchs amicaux de préparation à ce mondial, imbattables.

Par : El Mostafa Nazih

Après leur qualification pour les quarts de finale ce mardi à Doha, en battant l’Espagne aux tirs au but (3-0) et après avoir, lors de la phase de poules, battu la Belgique (2-0), le Canada (2-1) et fait match nul face à la Croatie (0-0), les Lions de l’Atlas écrivent l’Histoire.

Trente-six ans après avoir atteint les Huitièmes de finale, la génération actuelle des Lions de l’Atlas s’est offert le luxe de se qualifier aux quarts de finale à Qatar et dispose du potentiel pour aller encore loin dans la compétition.

L’évènement aujourd’hui est effectivement historique, mais les supporters au Maroc, en Afrique, dans le monde arabe et ailleurs croient en cette génération accompagnée par l’entraineur national marocain, le stratège, Walid Regragui.

Le Maroc devient ainsi le seul pays arabe à rester en lice dans ce Mondial et à accéder aux quarts de finale dans l’histoire de la Coupe du Monde. Il continuera aussi à mieux représenter le monde arabe dans cet évènement sportif planétaire.

Le Maroc continuera également à représenter le Continent africain pour la suite de l’aventure, avec toujours la rage de vaincre.

Quant au public, depuis le début du Mondial-2022 – que l’État du Qatar a tout mis en œuvre pour sa réussite -, les médias ainsi que les réseaux sociaux, font état des scènes de liesse chez les Marocains du monde qui se multiplient sans nécessairement se ressembler chaque fois que les Lions de l’Atlas jouent, en classant les supporters marocains en tête des supporters de cette Coupe du Monde. La FIFA, de son côté, qui a souligné que les supporters marocains ont joué un rôle essentiel depuis le début du Mondial-2022, a qualifié le public marocain de « douzième homme » derrière les Lions de l’Atlas.

Ce qui est réjouissant, d’autant plus, c’est qu’il n’est pas seul puisque les Lions de l’Atlas – dont certains jeunes ont la chance de participer à une coupe du monde -, sont également soutenus par les publics dans le monde arabe et le Continent africain.

Cette qualification aux quarts de finale est de bonne augure et que l’aventure continue !

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité