Sports

Pour la CAN-2025, « le Maroc archi favori »

« Le Maroc est archi favori pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations (Can) en 2025 après que la Confédération africaine de football (Caf) a retiré l’organisation à la Guinée qui n’est pas prête », souligne le quotidien rd congolais FORUM DES AS.

Dans un article, publié dans son édition de ce mardi, sur le prochain « verdict » de la CAF pour « départager le Maroc, l’Afrique du Sud, l’Algérie et la candidature commune du Nigéria et du Bénin », le journal, qui rappelle que « le 10 février est la date retenue par l’organe faîtier du football africain pour rendre le verdict », fait remarquer que « les infrastructures aux normes internationales et la diplomatie sportive du Royaume chérifien pèsent très lourd dans la balance en sa faveur ».

« Le Maroc a les faveurs des pronostics pour remporter la partie. Les indicateurs sont bel et bien au vert. Point besoin d’aller consulter la Var pour trancher sur l’organisation de la compétition dans le pays du Roi Mohammed VI.  Ce pays du Maghreb est aujourd’hui incontournable pour le football africain et international. Il y a peu, le Maroc a organisé la Can féminine en 2022 et sera l’hôte de la Coupe du monde des clubs en février 2023, compétition déjà organisée par la même nation en 2013 », écrit le quotidien, rappelant qu’« à l’époque le Raja de Casablanca avec le Congolais Deo Kanda avait atteint la finale, en devenant le deuxième club sur le continent d’atteindre cette étape de la compétition après le TP Mazembe de Lubumbashi de la RDC en 2010 ».

« La candidature marocaine a la cote également suite au récent boom des infrastructures sportives et hôtelières », rappelle encore le journal rd congolais, soulignant que « le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, en synergie avec la politique mise en place par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a depuis près de dix ans mis les bouchées doubles ».

Et d’indiquer, notamment, à ce sujet, que « le Maroc compte 20 stades avec gazon naturel et éclairage, plus de 200 terrains en gazon synthétique, 5 centres d’entraînement régionaux et le célébrissime complexe de football Mohammed VI qui à lui seul prend un large dessus sur les autres candidatures ».

FORUM DES AS relève que les relations de la FRMF « sont au beau fixe avec plusieurs fédérations à l’image de plus de 40 partenariats signés depuis 2015 ». Et rappelle aussi que « plus d’une dizaine de fédérations ont choisi le Maroc, lors de la dernière fenêtre de la Fédération internationale de football association (Fifa), (…). Ce pays de l’Afrique du Nord a mis à disposition ses stades pour que certaines nations livrent leurs matches officiels ».

« Quant à l’Algérie, avec sa politisation du Championnat d’Afrique des nations (Chan) en cours, qui a vu l’absence remarquable du Maroc, le manque d’infrastructures de qualité ainsi que des conflits internes amenuisent ses chances », note le journal.

Revenant sur la candidature Nigéria-Bénin, le quotidien rapporte que, selon le président de la CAF Patrice Motsepe, « chaque région aura la possibilité d’organiser une Can. Nous ne pouvons pas attribuer successivement l’organisation de la Can à la même région », « ce qui met hors-jeu la candidature jumelée du Nigéria et du Bénin. En effet la prochaine Can aura lieu en Côte d’Ivoire en 2024 », écrit la publication, rappelant d’ailleurs que « la dernière fois que le Maroc a organisé la Can date de 1988 ».

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité