Economie

Côte d’Ivoire-Maroc : le PM ministre Patrick Achi met en avant l’excellence des relations entre les deux pays

Le Premier ministre ivoirien, Patrich Achi, qui a eu, lundi à Abidjan, un entretien avec le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch, a mis en avant l’excellence des relations qui existent entre son pays et le Royaume du Maroc.

La Côte d’Ivoire et le Maroc sont liés par des relations séculaires qui ont été initiées par le père fondateur de la nation, Feu Félix Houphouët-Boigny, et feu SM Hassan II, et qui se sont prolongées avec SM le Roi Mohammed VI et le Président Alassane Ouattara, a-t-il déclaré à l’issue de cette rencontre tenue en marge du sommet de l’Africa CEO Forum (5-6 juin).

Ces relations, a-t-il souligné, ne font que croitre au moment où aujourd’hui les secteurs privés des deux pays se connaissent de mieux en mieux et des investissements de plus en plus importants se font.

« On estime, M. Akhannouch et moi-même, que le potentiel des deux pays mis ensemble permettrait aux entreprises ivoiriennes et marocaines non seulement de faire des projets où les deux pays sont gagnant-gagnant, mais bien au-delà on se mettait ensemble de conquérir des marchés ailleurs, en Afrique, en Asie, en Europe ou en Occident d’une façon générale », a-t-il poursuivi.

Selon M. Achi, cette rencontre a été bien l’occasion de faire le tour d’horizon de tout un ensemble de relations que les deux pays peuvent développer aux niveaux économique et social.

L’entretien a porté aussi sur un certain nombre de projets, particulièrement le projet de la Baie de Cocody qui a été initié conjointement avec le Maroc, sur son évolution et sur la façon dont on percevait et on partageait le développement de ce grand projet au cours des mois et années à venir, a-t-il encore ajouté.

M. Achi a formulé, par la même occasion, le souhait de bénéficier de l’expérience du Plan « Maroc Vert », qu’il a qualifié de « miracle », afin que la Côte d’Ivoire puisse réaliser aussi des projets porteurs de croissance, de richesses et d’emplois pour la population ivoirienne.

« En gros, nous avons parlé du renforcement de la coopération encore plus qu’avant et du partage d’expériences », a-t-il conclu.

L’Africa CEO Forum, ce grand rendez-vous annuel du secteur privé en Afrique, réunit cette année plus de 1800 chefs d’entreprise et décideurs publics africains et internationaux autour du thème « Réussir malgré les crises – De 300 à 3000 : comment accélérer l’émergence de la prochaine génération de champions africains ».

Le Maroc participe à ce forum économique avec une importante délégation conduite par le Chef du Gouvernement et comprenant notamment le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des Politiques publiques, Mohcine Jazouli, le président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, et le président de la Fondation nationale des Musées, Mehdi Qotbi. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité