Ici & Ailleurs

L’Agence Bayt Mal Al-Qods, un modèle de solidarité tangible

L’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, qui relève du Comité Al-Qods que préside SM le Roi Mohammed VI, présente à travers ses projets et initiatives sociales, éducatives, culturelles et sanitaires, un modèle de solidarité tangible et visible sur le terrain, a indiqué mardi à Rabat le Secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, chargé du département des médias et de la communication, Ahmed Rachid Khattabi.

S’exprimant lors de la séance d’ouverture du Colloque international sur « Le rôle des médias dans la promotion de l’identité civilisationnelle d’Al-Qods Acharif », M. Khattabi a souligné que cette ville a été un creuset de tolérance, d’harmonie et de coexistence à travers l’histoire, notant qu’elle a besoin aujourd’hui de toutes les formes de soutien, y compris au niveau de l’action conjointe des médias arabes, en vue de promouvoir son aspect spirituel et son statut juridique et historique et « sensibiliser l’opinion publique internationale sur sa spécificité et la nullité des mesures israéliennes pour altérer son identité authentique ».

Il a ajouté que les pratiques israéliennes unilatérales qui légitiment délibérément les colonies, les évacuations forcées des maisons, la confiscation des biens et les restrictions aux libertés individuelles, y compris la liberté d’accès aux lieux de culte conformément aux lois et pactes internationaux, interpellent tous les acteurs médiatiques arabes publics et privés à jeter la lumière sur l’avenir d’Al-Qods et la situation de sa population.

Rappelant que la question d’Al-Qods figure en tête de l’agenda de l’action médiatique arabe, conformément aux directives du Conseil de la Ligue des États arabes et aux décisions du Conseil des ministres de l’Information, il a signalé que la Ville Sainte est un pivot de la stratégie médiatique et une composante essentielle du Plan d’action des médias arabes, puisqu’elle a été consacrée en 2016 comme la première capitale des médias arabes.

De même, M. Khattabi a estimé que les efforts concertés et coordonnés de tous les partenaires concernés et des élites médiatiques constituent l’approche idoine pour atteindre l’efficacité requise aux actions et contributions qui visent à soutenir Al-Qods.

Il a précisé que le véritable règlement de la question palestinienne, à sa tête Al-Qods, nécessite l’adoption d’une approche holistique et courageuse par la communauté internationale pour mettre fin à un conflit amer et à plusieurs décennies de souffrance du peuple palestinien sur la voie de l’établissement de son État indépendant et de ses composantes de souveraineté, avec Al-Qods-Est comme capitale, conformément aux résolutions de la légitimité internationale, à la solution à deux États et à l’Initiative de paix arabe.

Pour sa part, le vice-Premier ministre palestinien et ministre de l’Information, Nabil Abu Rudeineh, a mis l’accent sur la nécessité d’établir des mécanismes pour activer les décisions prises lors des précédents Conseils des ministres arabes de l’Information, soulignant qu’Al-Qods a besoin de tous les efforts politiques et médiatiques arabes pour protéger et défendre son caractère sacré, son histoire et son patrimoine culturel.

Il a relevé, à cet égard, que la ville d’Al-Qods et ses lieux saints sont « exposés à un grand danger et à une campagne de judaïsation menée par l’occupation israélienne », soulignant la nécessité de resserrer les rangs et entreprendre une action politique et médiatique commune pour défendre et promouvoir la cause palestinienne au niveau international.

Notant que sans Al-Qods il n’y aura pas d’État palestinien, il a affirmé la volonté des dirigeants palestiniens de mener une campagne médiatique appuyée par les pays arabes « pour soutenir la justice de notre cause et consacrer l’identité de la Palestine ».

A l’issue de ce colloque organisé par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication en partenariat avec l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif et en marge des réunions des ministres arabes de l’Information, tenues au Maroc du 19 au 21 juin, il a été procédé à l’inauguration d’une exposition sur les projets lancés par l’Agence au niveau des quartiers de la ville sainte.

L’organisation de ce Colloque s’inscrit dans le contexte de la considération et de l’estime que voue le monde arabe au rôle pionnier que joue Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods, dans la défense de la ville sainte, la protection de ses lieux sacrés arabes et islamiques et le soutien à la résistance de ses populations, ainsi qu’au regard des engagements du Royaume du Maroc en faveur de la cause palestinienne et d’Al-Qods Al-Charif.

Cet événement se tient également dans le cadre des recommandations du Conseil des ministres arabes de l’Information qui appellent à intensifier les efforts pour mettre en lumière la question d’Al-Qods Al-Charif, en invitant les médias à lui accorder l’attention nécessaire. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité