Sports

Mondial féminin 2023 : la sélection marocaine éliminée en huitièmes de finale sans démériter

La sélection féminine marocaine a quitté la Coupe du Monde de football (Australie-Nouvelle Zélande), après sa défaite face à la France (4-0), mardi à Adélaïde, en huitièmes de finale.

Le Maroc, première nation arabe à disputer le Mondial féminin et à atteindre le 2è tour, a forcé le respect lors de ce rendez-vous planétaire, après avoir tenu tête à des sélections aguerries à ces joutes.

Après un premier tour euphorique, où les Lionnes de l’Atlas ont été battues d’entrée par l’Allemagne (6-0), avant de se ressaisir face à la Corée du Sud (1-0) et à la Colombie (1-0), elles ont buté sur une sélection française déterminée à monter sur le podium de cette Coupe, notamment après l’élimination de grandes sélections féminines mondiales, à l’instar de l’Allemagne et des Etats-Unis.

En dépit d’une tentative française de camper dans la zone des Lionnes de l’Atlas dès l’entame de la rencontre, les Marocaines ont su juguler les ardeurs des protégées d’Hervé Renard et affiché une solidité défensive à l’instar de leurs deux dernières rencontres.

Les tentatives de débordement sur les côtés des Françaises, notamment au niveau du flanc droit, ont buté sur une défense bien en place emmenée par la gardienne Khadija Er-remichi.

Pour conserver leur cage, les Marocaines ont opté pour les contre-attaques, laissant le monopole du ballon aux Bleues. Un choix qui s’est avéré payant dans la mesure où les offensives françaises ont fini par trouver la brèche dans la défense marocaine dès le quart d’heure de jeu.

Après une première alerte d’un centre-tir de Selma Bacha, repoussé par Er-remichi (14è), l’attaquante française Kadidiatou Diani ouvre la marque à la 15è minute. Sur un débordement côté gauche, Diani, libre de tout marquage, trouve le chemin des filets, suite à un centre de Sakina Karchaoui, inscrivant par la même occasion son 4e but dans la compétition, après son triplé face au Panama en 3è match de phase de groupes.

Cette ouverture du score a balisé le chemin de la victoire pour les Françaises qui ont profité du manque de concentration de la défense marocaine. Les Bleues ont doublé la mise à la 20è minute grâce à un poteau rentrant de Kenza Dali.

Trois minutes plus tard, elles ont pris le large grâce à Eugenie Le Sommer, après un mauvais dégagement de Nesryne El Chad dans la surface de réparation. Le ballon profite à Le Sommer, qui trompe Er-remichi d’une frappe croisée imparable.

A l’approche de la fin de la première mi-temps, les Marocaines ont commencé à prendre des risques mais sans vraiment inquiéter la gardienne Pauline Peyraud-Magnin.

Lors du second acte, les Marocaines sont revenues avec de nouvelles ambitions dans le dessein de réduire le score. Elles ont failli marquer le premier but par l’entremise d’Ibtissam Jraidi, bien servie dans le dos de la défense française par Sakina Ouzraoui, mais la gardienne française est parvenue à enlever le ballon in extremis des pieds de Jraidi.

Alors que les joueuses marocaines ont commencé à déstabiliser le bloc tricolore, la sélection française a enfoncé le clou en signant le 4è but par le truchement de Le Sommer.

En dépit de cette élimination, les Marocaines ont laissé bonne impression et donné l’exemple d’une sélection qui progresse et rêve de s’inviter dans la cour des grands, à la faveur d’une vision nationale éclairée pour le développement du football féminin.

Pour une place en demi-finale, la France sera opposée à l’Australie qui a éliminé le Danemark (2-0) en huitièmes de finale. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité