Santé

Le changement climatique, une menace pour la santé, avertit l’ONU

Le changement climatique constitue une menace pour la santé en raison de l’augmentation des catastrophes météorologiques et des chaleurs extrêmes, a averti jeudi l’ONU, appelant à de meilleurs services d’alerte pour atténuer les effets les plus néfastes.

« Le changement climatique menace d’annuler des décennies de progrès vers une meilleure santé et un meilleur bien-être, en particulier dans les communautés les plus vulnérables », a mis en garde l’Organisation météorologique mondiale (OMM) de l’ONU.

Le rapport annuel de l’OMM sur l’état des services climatiques, qui arrive quelques semaines avant la COP28 (30 novembre-12 décembre à Dubaï), indique que des informations climatiques adaptées sont nécessaires pour soutenir le secteur de la santé face à des conditions météorologiques plus extrêmes et à une mauvaise qualité de l’air, à l’évolution des tendances des maladies infectieuses et à l’insécurité alimentaire et hydrique.

L’OMM note que la chaleur extrême est à l’origine de la plus grande mortalité parmi toutes les conditions météorologiques extrêmes, mais que les décideurs sanitaires de seulement la moitié des pays touchés par des températures aussi élevées ont accès à des services d’alerte en matière de chaleur.

Selon le rapport de l’OMM, les pays dotés d’une couverture d’alerte précoce limitée ont une mortalité en cas de catastrophe huit fois plus élevée que les pays bénéficiant d’une couverture substantielle ou complète.

Et le nombre de catastrophes de moyenne ou grande échelle « devrait atteindre 560 par an – soit 1,5 par jour – d’ici à 2030 », a souligné l’agence.

Quant à l’avenir, le rapport indique que davantage d’investissements hydro-météorologiques doivent être conçus de manière à soutenir les résultats en matière de santé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité