Politique

Nicolas Sarkozy : ‘’Il n’existe qu’une seule solution crédible au différend autour du Sahara, celle proposée par le Maroc’’

« Il n’existe qu’une seule solution crédible au différend autour du Sahara, à savoir celle proposée par le Maroc », a indiqué, mercredi à Rabat, l’ancien président de la République française, M. Nicolas Sarkozy.

« A mon époque, la France a été en avant garde sur la question du Sahara. J’ai toujours considéré qu’il n’existe qu’une seule solution crédible, à savoir celle proposée par le Maroc », a souligné M. Sarkozy lors de la cérémonie de présentation de son dernier ouvrage « Le temps des combats », qui s’est déroulée en présence du Conseiller de Sa Majesté le Roi, M. André Azoulay, et de l’ambassadeur de France au Maroc, M. Christophe Lecourtier, ainsi que d’un parterre d’éminentes personnalités du monde politique, diplomatique, économique et culturel.

« Je suis convaincu de la marocanité du Sahara. C’est une position que j’ai toujours défendue : une position d’ouverture et de développement », a-t-il soutenu, émettant le souhait que l’Europe puisse progresser vers cette évidence à l’image des États-Unis.

« J’ai défendu cette idée à l’époque de Feu SM le Roi Hassan II et également sous l’ère de SM le Roi Mohammed VI », a-t-il poursuivi, estimant que « tout ce temps perdu contribue à accentuer l’instabilité et l’incertitude ».

M. Sarkozy a, par ailleurs, noté que le Maroc a su construire une économie résiliente et une stabilité durable, tout en se positionnant comme un pays influent à l’échelle continentale.

A cette occasion, il n’a pas manqué d’exprimer sa grande admiration pour Sa Majesté le Roi Mohammed VI, « un homme d’exception et l’un des grands dirigeants sages et visionnaires ».

Il a, en outre, estimé que la force du Maroc réside dans l’intelligence de concilier identité et modernité. « C’est un pays qui respecte sa culture et son histoire et en même temps épouse la modernité. S’il y a bien un endroit où la question identitaire est centrale c’est ici : elle représente une ouverture et non pas une fermeture », a-t-il expliqué.

« Le Maroc a réussi son entrée dans le monde moderne sans brader son style de vie, ses traditions, son univers particulier. Ce n’est pas aux Marocains que l’on a besoin d’expliquer l’importance de la sauvegarde d’une identité nationale », a dit M. Sarkozy.

(Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité