Santé

Au Maroc, les neurologues d’Afrique et de la région MENA explorent les dernières avancées révolutionnaires de la neurologie

Au Maroc, les travaux de la 2ème édition de la Semaine de l’Afrique et de la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) du Cerveau, se sont ouverts, mardi à Demnate (province d’Azilal) avec la participation de neurologues représentant 50 pays, l’occasion d’explorer les dernières avancées révolutionnaires de la neurologie.

Cet événement scientifique d’envergure qui se poursuivra jusqu’au 25 février courant abordera plusieurs thématiques liées aux maladies du système nerveux, à la neurochirurgie, aux maladies psychologiques et aux maladies des enfants, avec la participation d’organisations et de spécialistes en neurologie issus d’une cinquantaine de pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe, des États-Unis et d’Amérique latine.

Cette deuxième édition sera, de même, marquée par la présentation des dernières actualités et avancées liées notamment aux traitements de la sclérose en plaques et à l’épilepsie, à la télémédecine et à l’intelligence artificielle, ainsi qu’aux traitements non conventionnels (yoga thérapie, thérapie du sommeil et acupuncture chinoise …).

Ouvrant les travaux de cette grand-messe de la neurologie, le Chef du Service de Neurologie au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Mohammed VI à Marrakech, Pr. Najib Kissani, a souligné que cette rencontre scientifique sera dédiée à la présentation des grandes avancées révolutionnaires dans le domaine de la neurologie ainsi que les différents moyens de sensibiliser les citoyens quant à l’importance de prévenir les maladies cérébrales.

M. Kissani, président du comité organisateur, a fait savoir que cet événement sera marqué par la participation d’un parterre de scientifiques pour débattre des dernières actualités et avancées liées notamment aux traitements de maladies neurologiques en tirant profit des avantages offerts par la technologie, notamment la télémédecine et l’intelligence artificielle.

Il a salué à cet égard le choix porté à la ville de Demnate pour l’organisation de ce congrès lié à la neuroscience, rappelant que ce choix dénote de l’importance d’associer d’autres villes dans les efforts visant à améliorer la compréhension par le public des différents troubles neurologiques ainsi que les moyens de les traiter ainsi que de les prévenir.

Et de souligner que ce Congrès, qui bénéficie du soutien de plusieurs parties concernées et de différents acteurs, notamment des Départements ministériels et des établissements d’enseignement supérieur, vise à promouvoir la science des maladies neurologiques et les efforts du Royaume dans ce domaine.

Cette édition tend également, a-t-il expliqué, à consolider la collaboration et les partenariats entre les médecins africains dans le cadre de la coopération Sud-Sud, ainsi qu’à renforcer la médecine sur le plan régional et à raffermir les compétences des professionnels de santé, à travers des rencontres, des échanges et des transferts d’expériences.

Pour sa part, le président de la Coalition associative citoyenne pour les maladies neurologiques et psychiatriques, Abderrahim Ait Quirrou, a émis l’espoir de voir les travaux de ce grand rendez-vous scientifique se traduire par l’apparition de nouvelles pistes à même de soulager la souffrance des personnes atteintes par des maladies neurologiques, relevant que 50 pays prennent part à cette rencontre scientifique dans le but d’échanger autour des résultats des dernières recherches et tendances de cette spécialité.

Au menu de l’événement, organisé par la Coalition associative citoyenne pour les maladies neurologiques et psychiatriques en partenariat avec la Société marocaine de la Neurophysiologie, l’Alliance africaine de l’épilepsie et l’association Youssef Ibn Tachefine, plusieurs conférences scientifiques sur la prise en charge des maladies neurologiques, les aspects évolutifs et épidémiologiques de l’épilepsie, l’hypertension intracrânienne, ainsi que l’état des lieux de la maladie d’Alzheimer et plusieurs autres sujets se rapportant à ce domaine.

(Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité