Economie

L’économie marocaine se serait redressée de 0,7% au 1-er trimestre 2021

L’économie nationale se serait redressée de 0,7% au premier trimestre 2021, après quatre trimestres de baisses successives, sous l’effet d’un rebond de 13,7% de la valeur ajoutée agricole et d’un repli de 1% des activités hors agriculture, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Compte tenu d’une hausse de 15,9% de la valeur ajoutée agricole et de 13,4% de celle hors agriculture, l’activité économique progresserait de 14,7% au deuxième trimestre 2021, au lieu d’une contraction de -15,1% au même trimestre de l’année précédente, indique le HCP dans une « Note de conjoncture du premier trimestre 2021 et perspectives pour le deuxième trimestre », publiée sur son site.

Contexte économique international: légère amélioration de l’activité mondiale au premier trimestre 2021

La reprise de l’activité mondiale se serait poursuivie au premier trimestre 2021, mais de manière divergente selon les pays et les secteurs d’activité, dans un contexte marqué à la fois par le démarrage des campagnes de vaccination et le maintien des restrictions sanitaires dans plusieurs régions du monde avec l’apparition de nouvelles vagues épidémiques, relève le HCP, soulignant que le redémarrage de l’activité entamé depuis le quatrième trimestre 2020 aurait davantage concerné l’industrie que les services et aurait été plus rapide dans certaines économies émergentes, particulièrement en Chine, en Inde et en Turquie, que dans les économies avancées.

Les échanges mondiaux de marchandises se seraient légèrement redressés, portés par la hausse de la demande en biens manufacturés, notamment en équipement et matériel informatique et électronique et en fournitures médicales, poursuit la même source, ajoutant que le commerce international de biens aurait, ainsi, progressé, au premier trimestre 2021, de 3% en variation annuelle, profitant d’une reprise des importations des économies émergentes plus vigoureuse que celle des économies avancées.

La demande mondiale adressée au Maroc aurait connu un profil d’évolution quasi-similaire à celui du commerce mondial, enregistrant une hausse de 3,5%, en variation annuelle, fait notamment observer le HCP.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page