Société

Le khalife général de la Tariqa tijaniya au Nigeria visite l’Institut Mohammed VI de Formation des Imams Mourchidine et Mourchidat

Le khalife général de la Tariqa tijaniya en République fédérale du Nigeria, l’émir Sanusi Lamido Sanusi, a visité, lundi à Rabat, l’Institut Mohammed VI de Formation des Imams Mourchidine et Mourchidat, dans le cadre de sa visite dans le Royaume.

Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement et de la consolidation des liens spirituels entre le Maroc et le Nigeria et de l’encouragement des étudiants nigérians qui poursuivent leur formation à l’Institut, en plus de tirer profit de l’expérience des institutions religieuses du Royaume.

Le directeur de l’Institut Mohammed VI de Formation des Imams Mourchidine et Mourchidat, Abdessalam Al Azaâr, a indiqué, dans une déclaration à la presse, que cette institution est « l’un des outils de l’approche lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en matière de politique de protection de la religion, une approche basée sur la nécessité de préserver le référentiel religieux du Royaume fondé sur la Commanderie des Croyants, le credo achaari, le rite malékite et le soufisme selon la méthode de l’Imam Al Junaid, qui sont des constantes communes dont le Maroc est le point de convergence pour tous les peuples d’Afrique de l’Ouest ».

Pour ancrer le concept de conciliation de la foi et des bonnes œuvres, qui fait du culte une forme, un esprit et des rétributions chez les étudiants, l’Institut a mis en œuvre un programme diversifié qui comprend les sciences du Saint Coran, la biographie du Prophète, le fiqh, le credo et le soufisme, a ajouté M. Al Azaâr, citant aussi les sciences humaines, comme les institutions politiques, les droits de l’Homme et l’informatique pour permettre à l’Imam-mourchid d’être ouvert sur toutes les cultures.

Pour lui, l’une des qualités les plus importantes de l’imam est de savoir comment traiter avec tous les secteurs de la société et d’être un exemple en matière de religion et de citoyenneté, mais aussi au niveau de la préservation de l’ordre et de la sécurité de son pays.

Et de relever que le nombre d’étudiants nigérians diplômés de l’institut a atteint 391 imams, Mourchidine et Mourchidat, alors que 56 étudiants et 3 étudiantes poursuivent actuellement leurs études à l’institut et seront rejoints cette année par une nouvelle promotion, ce qui portera ce nombre à 100 étudiants.

De son côté, le khalife général de la Tariqa tijaniya du Nigeria a affirmé que « le monde musulman a un besoin urgent d’institutions comme l’Institut Mohammed VI de Formation des Imams Mourchidine et Mourchidat, afin de protéger les enfants de la nation contre les discours extrémistes qui ne reflètent pas le véritable Islam », appelant, dans ce sillage, à ouvrir une annexe de cet institut au Nigéria.

Par ailleurs, il a souligné le rôle de l’Imam dans la promotion des valeurs de paix et de tolérance au sein de la société, ainsi que l’importance de la formation des imams dans ce domaine, notant que le Royaume est inscrit dans cette démarche depuis des siècles.

Pour sa part, l’imam prédicateur de la mosquée nationale d’Abuja, au Nigeria, Ibrahim Ahmad Maqary, membre de la délégation accompagnant le khalife général de la Tariqa tijaniya au Nigeria, a souligné, dans une allocution à cette occasion, que de telles visites contribuent à promouvoir l’image resplendissante de l’islam en Afrique et dans le monde. L’un des objectifs de la visite, a-t-il ajouté, est de s’informer in situ des projets du Royaume dans le domaine religieux, en l’occurrence l’Institut Mohammed VI, qui vise à revigorer les vrais préceptes de l’Islam.

M. Maqary a noté que le monde islamique souffre de l’extrémisme et de dérive intellectuelle, invitant l’Institut à renforcer les liens et à ouvrir des annexes dans toutes les régions du Nigéria afin de faire valoir le message de paix, de coexistence pacifique et de tolérance de l’Islam, exprimant son espoir que cette visite débouche sur l’ouverture d’une antenne de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains au Nigeria.

Lundi matin, le khalife général de la Tariqa tijaniya au Nigeria a visité le Mausolée Mohammed V à Rabat où il s’est recueilli sur les tombes des regrettés Souverains, feus SM Mohammed V et SM Hassan II. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page